lundi 28 mai 2012

Les Revenants de Laura Kasischke

Une idée lecture d'Alexandre

Raison du choix: repéré dans les nouveautés de la rentrée littéraire 2011, bonne critique a priori.

Note: ✒✒✒

L'histoire: Un campus américain bouleversé par la mort de l'une de ses étudiantes... Difficile d'en dire plus sans risquer le plaisir de la découverte...

Commentaire perso: La scène de l'accident était exempte de sang et empreinte d'une grande beauté". C'est par cette phrase énigmatique que s'ouvre le roman de Laura Kasischke. Ce n'est pourtant qu'au  plusieurs dizaines de pages que l'on commence à entrevoir l'importance de cette phrase, qui résume à elle seule toute atmosphère du livre, une ambiance déroutante évoquant les films de David Lynch.Tout commence donc par un étrange accident de voiture, qui sera le point central du livre, le récit étant construit sur une suite d'aller-retours temporels avant/après l'accident. Tous Les personnages graviteront également tous autour de cet événement: le conducteur de la voiture, la passagère qui y trouva la mort, l'ami d'enfance de cette dernière, une femme témoin de l'accident, une professeur d'anthropologie s'intéressant à cette histoire... Et tout comme ces personnages qui se révéleront tous différents de ce qu'ils paraissent de prime abord, le récit ne cesse de flirter avec différents genres littéraires, de la satire sociale au thriller en passant par le récit fantastique, sans que l'on puisse deviner dans quelle direction l'auteur veut nous emmener. Et c'est en fait cela la clé du récit: un constant jeu de reflets et d'apparences qui permet de dresser un portrait peu flatteur de la société américaine. Au final, le roman est foisonnant (presque 600 pages d'aller-retours dans le temps et de changements de points de vue), mais la grande qualité de l'écriture et la maîtrise de la narration font qu'on ne décroche pas et qu'on ne peut s'empêcher de lire le livre jusqu'à la dernière ligne, tout en sachant que dès que l'aura refermé, il sera difficile de ne pas y repenser en se posant un millier de questions.

Les Revenants de Laura Kasischke chez Christian Bourgois éditeur

NB: ce livre a fait partie de la sélection 2011 du prix Femina "littérature étrangère".

Critique Télérama
Critique Les Inrocks
Critique Lire/l'Express

Aucun commentaire:

Publier un commentaire