samedi 12 septembre 2015

L comme Lecture et comme Légumes

En ce moment, sessions de petits pots obligent, je suis assez focalisée sur les légumes. La question des "légumes" est délicate, car à la maison il y a le clan de celui-qui-n'aime-pas-trop-les-légumes, le clan de celle-qui-aime-les-légumes-uniquement-quand-le-premier-est-absent, le clan de celle-qui-découvre-tout-juste-ce-nouveau-monde-et-qui-n'a-pas-encore-d'avis-sur-la-question et le clan de celle-qui-essaie-de-faire-manger-des-légumes-à-tout-le-monde...

Bref, partie initialement à la librairie pour faire du repérage au rayon "je cuisine pour mon bébé", je n'ai pas résisté à l'appel du rayon "jeunesse" qui m'a fait découvrir deux petits livres, offerts illico au premier clan, un peu comme une blague, car ça me faisait sourire de voir celui-qui-n'aime-pas-trop-les-légumes raconter des histoires de potager.


Tout d'abord, Ticho l'artichaut de Benoît Charlat, chez Loulou&Cie.

J'ai vu le titre et je l'ai pris d'office, car il faisait écho à ma récente soirée "je fais une purée d'artichaut maison" que j'avais trouvée interminable et assez ingrate... 

Donc, ce petit livre cartonné aux couleurs vives nous raconte l'histoire de Ticho qui croise Matmat... et il est tout intimidé ce pauvre Ticho! 

Au premier récit, j'ai eu le sentiment que le public âgé de 5 ans et demi (clan n°2) n'avait pas accroché car l'histoire est simple et courte (la collection Loulou&Cie est souvent destinée à un public plus jeune). Mais au deuxième récit (rapport du clan n°1), ça a bien fonctionné, c'était même drôle. Histoire validée!

Ensuite, 3 contes cruels de Perceval Barrier et Matthieu Sylvander, Ecole des Loisirs.

Ce petit album est destiné à un public plus âgé, et là 5 ans et demi c'est un peu trop petit, car ces trois petites histoires sont très drôles mais un peu cruelles (comme le titre l'indique d'ailleurs). Il faut donc suffisamment de maturité pour comprendre l'humour, ce qui n'est pas toujours évident. Mais le clan n°4 (qui a tout de même un peu plus de 5 ans et demi) a bien rigolé devant les mésaventures des poireaux et des carottes. Mention spéciale à la troisième histoire que j'ai trouvé un peu au dessus des deux autres. 

Pour plus de détails:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire